Attaquée de toutes parts, votre pharmacie se fragilise depuis de nombreux mois.

De récentes mesures menacent aujourd’hui le réseau national des officines :

  • Nouvelles baisses de marge des médicaments remboursés avec la fermeture programmée de 5000 pharmacies
  • Projet de distribution des médicaments en grandes surfaces sous un faux prétexte de baisse de prix
  • Augmentation de 3% de la TVA pour les médicaments non remboursables au 1er janvier 2014
  • Déserts médicaux avec la disparition de médecins généralistes et de spécialistes non remplacés

Si nous ne faisons rien, c’est la santé de tous les français qui sera mise en danger. C’est pourquoi nous lançons une campagne nationale d’affichage et une pétition, pour mettre en garde les autorités de tutelle du risque que représente la fermeture des pharmacies.

Cette initiative est soutenue par Pharmathèque, spécialiste en transaction de pharmacie depuis plus de 20ans.

POURQUOI VOULOIR DESTABILISER L’ACTIVITE DES OFFICINES ? ALORS QUE VOTRE PHARMACIEN SECURISE CHAQUE JOUR VOTRE MEDICAMENT

22 000 pharmacies sont à votre disposition pour garantir un SERVICE 24H/24 ,

La compétence de votre pharmacien se renforce chaque jour avec :

  • le Dossier Médical Partagé pour sécuriser les délivrances et  surveiller toutes les interactions médicamenteuses
  • la Formation Professionnelle Continue obligatoire, pour renforcer et actualiser ses connaissances en matière de médicaments de plus en plus innovants
  • les Entretiens Thérapeutiques pour accompagner et suivre le patient dont certains traitements lourds sont à surveiller
  • Un Service de Garde assuré toutes les nuits, tous les dimanches et jours fériés parce que votre santé n’attend pas
  • La pharmacovigilance pour remonter aux autorités de santé les effets indésirables des médicaments

VOTRE PHARMACIEN SECURISE CHAQUE JOUR VOTRE MEDICAMENT

Ce qui nous attend si nous ne réagissons pas contre la vente des médicaments en grandes surfaces et contre la fermeture programmées des officines :

  • Difficulté, voir impossibilité de se procurer des médicaments dans les campagnes
  • Impossibilité de se procurer des médicaments en urgence, la nuit et les jours fériés
  • Augmentation des hospitalisations à cause des mauvaises utilisations des médicaments, comme c’est le cas aux Etats-Unis, où le médicament est en vente libre
  • Absence de conseils et d’informations lors d’achat de médicaments
  • Fin de la prise en charge des soins de première urgence
  • Fin de l’accompagnement et du suivi médicamenteux des personnes âgées

Réagissons et protégeons notre système de soins !

Fermer le menu